Paris : Itinéraire de balade à Montmartre

1 0   M A R S   2 0 2 1   ·   F R A N C E  

Paris : itinéraire de balade à Montmartre

Que faire lors d’une balade à Montmartre à Paris ? Que vous habitiez la capitale ou que vous soyez de passage, découvrez dans cet article un itinéraire pour une jolie promenade dominicale dans le quartier du Sacré-Coeur.

***

J’avoue que cette idée de balade me trottait dans la tête depuis que j’ai regardé la fameuse série Emily in Paris (oupsi, ne me jugez pas) et qu’on la voit dans une scène dans la rue de l’Abreuvoir.

Alors quand le mois de février nous a offert un week-end printanier un peu en avance, nous en avons profité avec une amie pour faire un tour de ce quartier et je dois avouer qu’on a pris un certain plaisir coupable à jouer les touristes dans notre ville d’adoption !

Montmartre Epicerie Amélie Poulain

L’épicerie de la rue des Trois Frères, celle qu’on voit dans le film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain

Itinéraire pour une balade à Montmartre

Nous nous sommes ainsi rejointes à la station Blanche pour monter ensemble jusqu’au Sacré-Coeur, nous promener vers l’arrière de la butte Montmartre pour finalement nous séparer au niveau de la place de Clichy. 

Pour cette balade, comptez deux heures à un rythme plutôt tranquille. Vous pouvez retrouver ci-dessous la carte avec notre itinéraire.

La place des Abbesses et le mur des Je t’aime

Pour commencer, nous nous sommes donc donné rendez-vous à la station Blanche. Entre deux bars, se trouve la Cité Véron, un petit passage mignon dans lequel ont notamment habité Boris Vian et Jacques Prévert. Je m’étais notée d’aller y faire un tour mais dans la joie des retrouvailles, nous avons complètement oublié d’y aller !

Nous avons donc mis le cap sur la place des Abbesses et en avons profité pour faire un rapide petit tour devant le mur des Je t’aime (d’accord, c’est un peu cliché mais on aime bien ! 🙂 ). Pour un dimanche après-midi ensoleillé (et donc où les Parisiens sont de sortie), on a été étonnées de voir qu’il n’y avait pas tant de monde que cela (tout est relatif, mais disons que si on avait voulu prendre une photo de nous devant le mur, on aurait probablement réussi sans trop de mal). 

Petite pause goûter ensuite à la Maison Milie, une des rares adresses ouvertes en ce week-end de couvre-feu mais très sympa ! 

Montmartre mur des Je t'aime
Balade Montmartre Maison Milie

Petite pause goûter chez Maison Milie qui fait notamment des smoothies frais. 

Les deux moulins de la rue Lepic 

Direction ensuite un peu plus au nord, pour aller voir le Moulin de la Galette. En remontant les rue des Trois Frères et rue d’Orchampt, on passe d’abord devant la maison où a vécu Dalida à partir de 1962 jusqu’à sa mort en 1987. On ne voit pas grand-chose en vérité, des grilles bien hautes cachent la demeure, mais on devine quand même que cela devait être une maison où vivre ne devait pas être totalement désagréable (en tout cas, on veut bien y aller s’ils cherchent un nouveau locataire … et que c’est gratuit). 

À quelques mètres de là, le Moulin de la Galette, restaurant à la façade particulièrement tape-à-l’oeil et improbable avec son moulin sur le toit, pose fièrement sur les photos des touristes ou parisiens en balade (on avoue qu’on en a pris quelques unes aussi !). Pour la petite histoire, il y a en fait deux moulins dans cette rue et le restaurant était auparavant une guinguette qui attirait les foules. Pour voir le second moulin, remontez de quelques mètres la rue Lepic jusque l’ancienne entrée du restaurant.

En remontant la rue Girardon, on arrive sur la petite place Marcel Aymé avec la statue de Passe-Muraille. J’admets qu’aujourd’hui encore je ne peux pas m’empêcher de lui serrer la main quand je le vois (ah, la jeunesse !). J’ai longtemps pensé que c’était une statue représentant Dali alors qu’il représente le Passe-Muraille d’une nouvelle éponyme de l’écrivain montmartrois Marcel Aymé, racontant l’histoire d’un homme qui se découvre soudainement le don de pouvoir passer entre les murs. La statue représente d’ailleurs Marcel Aymé lui-même comme Passe-Muraille.

À voir également si vous passez dans le quartier : le rocher de la sorcière, un gros caillou à la forme un peu mystérieuse dans un petit passage en escalier. Attention toutefois, pour y accéder, il faut passer par l’Hôtel Particulier Montmartre. À retenir donc, pour le moment où les bars seront réouverts. 

Moulin Montmartre
Balade Montmartre Le Moulin de la Galette
Montmartre Statue du Passe-Muraille

L’incontournable place des artistes et la basilique du Sacré-Coeur

Grand immanquable du quartier : la place du Tertre, avec tous ses artistes ! En l’occurrence, elle était un peu vide ce jour-là avec les artistes en moins et les cafés fermés. Mais la vue vaut quand même toujours le coup ! 

Nous en avons profité pour entrer dans la basilique du Sacré-Cœur. Bon à savoir : l’entrée est gratuite et on peut la visiter tous les jours, sans exception. Il n’y a pas de visite guidée mais vous trouverez un podcast ici pour faire le plein d’informations sur l’histoire de la basilique.  

Montmartre Place des artistes
Visiter Montmartre
Montmartre Basilique du Sacré-Coeur

Des vignes de Montmartre à la rue de l’Abreuvoir

En passant derrière le Sacré-Cœur, rue du Chevalier de la Barre puis rue de la Bonne, on arrive sur une petite parcelle remplie de vignes, l’une de la dizaine que compte la capitale. Légèrement improbable d’avoir des vignes en plein Paris quand on y pense ! Pourtant, on le sait assez peu mais Paris a été pendant longtemps une terre viticole avant que les parcelles soient finalement rachetées pour devenir des habitations. La vigne de Montmartre est la plus ancienne de Paris. 

En face des vignes, le cabaret Au Lapin Agile se remarque avec ses façades orangées. C’était auparavant un point de repère pour des artistes comme Picasso. 

À deux pas de là, la bien connue sur Instagram Maison Rose fait le coin de la rue de l’Abreuvoir. Situation sanitaire oblige, c’est volets clos que nous l’avons découverte. 

Descendez la pittoresque rue de l’Abreuvoir, surnommée la rue qui va au bout, pour avoir une jolie vue sur le Sacré-Cœur, le meilleur endroit pour prendre une jolie photo étant devant le buste de Dalida. Il parait que toucher la poitrine de la statue de Dalida porte chance d’ailleurs, mais comme on n’a pas testé on ne peut pas vous confirmer 🙂

Vignes de Montmartre
Montmartre
La Maison Rose Montmartre
Montmartre Rue de l'Abreuvoir 2
Balade Montmartre
Balade Montmartre Cabaret Au Lapin Agile

La Villa Léandre, une impasse aux allures londoniennes

Dernière halte de cette promenade montmartroise : la villa Léandre, une petite impasse aux allures anglo-saxonnes. Pour y aller depuis l’endroit du buste de Dalida, prenez la petite rue juste derrière qui longe des jardins et descendez l’escalier jusqu’à rejoindre l’avenue Junot. Il suffit ensuite de traverser et la villa est juste en face. 

C’est l’une de ces ruelles trop mignonnes à Paris, un peu comme la cité florale dans le 13ème arrondissement. Je n’ose pas imaginer le prix au mètre carré ! 

Pour finir la balade, il n’y a plus qu’à descendre l’avenue Junot, repasser devant le Moulin de la Galette, descendre les rues Tholozé et Lepic et la boucle est bouclée.

Montmartre Villa Léandre 5
Montmartre Villa Léandre 3
Montmartre Villa Léandre 2
Montmartre Villa Léandre 3 (2)
Visiter Montmartre | Villa Léandre 7
Montmartre Villa Léandre 6

***

☀ Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à l’épingler sur Pinterest pour le retrouver plus facilement. 

☀ Rendez-vous sur la page dédiée aux voyages en France pour plus de découvertes près de chez vous.

☀ N’hésitez pas à laisser un mot doux en commentaires, cela fait toujours plaisir et je réponds à tous vos messages 🙂

***

J’espère que ce nouvel article vous aura plu.

À très bientôt,

Clara

La publication a un commentaire

  1. Eric

    Bonjour Clara,
    J’entends souvent parler de cet endroit de Paris, mais je ne le connaissais pas.
    Maintenant, c’est sûr, j’en sais un peu plus.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire